dimanche 2 juin 2013

2 juin 2013, Aubervilliers, réchauffement ou changement climatique ?

Est-ce qu'il fait beau ce dimanche ? On essaye de s'en persuader mais j'ai des doutes, surtout avec le rhume que je viens d'attraper comme si nous étions en mars. Est-ce que l'on est face à un réchauffement ou un dérèglement climatique ? Un débat, organisé par le collectif des “Alternativillariens” a lieu à la Maison des Jeunes Emile Dubois à la cité de la Maladrerie, à Aubervilliers. Michael Evrard, de l’Agence locale de l’Energie et du Climat (ALEC) de Plaine Commune, nous rappelle que ce qui se prépare est bien sûr le réchauffement global à long terme. En mai 2013, un seuil de CO2 dans l’atmosphère vient d'être atteint avec 400 particules par millions. L'effet de serre va continuer de s'aggraver dans les décennies à venir. La température moyenne mondiale selon les scenarii des chercheurs devrait grimper de 2 à 6 degrés. Les estimations sont de plus en plus hautes. Pour l'instant depuis 150 ans, la température moyenne a augmenté de 1 degré. Une augmentation de 5 degré en moyenne mondiale pourrait signifier beaucoup plus l'été, et beaucoup plus à midi, jusqu'à 15 degrés de plus à midi en août à Paris. On devrait aussi aller vers de moins en moins de printemps et d'automne. Les espèces animales et végétales vont se déplacer. Beaucoup d'espèces animales vont mourir. Un équilibre serait quitté pour aller vers un autre équilibre du système avec au passage énormément de modifications. Que faire à l'échelle locale? Il s'agit de modifier sa consommation d'énergie, de limiter ses émissions de CO2. Pour le transport, en plus de prendre les transports en commun, l'avion est à éviter au maximum: par kilomètre, l'avion émet 30 fois plus de CO2 que la voiture. Pour le logement, l'isolation thermique peut être avantageux. Au niveau alimentation, les circuits courts sont à privilégier, et le collectif prévoit de créer une AMAP à Auber. Le débat est l'occasion de parler aussi de transition énergétique, de villes en transitions, de vie locale pour pouvoir aborder tous ses sujets qui demandent de penser autrement beaucoup de choses. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire